Caravaning en France : Quelles sont les normes ?

Vivre en caravane est devenu aujourd’hui un mode de vie tendance. Cela intéresse de plus en plus de voyageurs en quête de liberté. Cette liberté recherchée n’exclut cependant pas un certain nombre de règles à respecter. En effet, il existe des normes en vigueur en termes de circulation et de stationnement.

On fait le point dans cet article.

Nécessité de disposer d’un permis

En France, il faut disposer d’un permis de catégorie B pour pouvoir conduire un camping-car d’un poids inférieur à 3,5 tonnes de PTAC (Poids Total Autorisé en Charge). D’ailleurs, la plupart des camping-cars qu’on rencontre en circulation ne dépassent pas 3,5 tonnes.

Les propriétaires de camping-cars en France ne sont pas soumis à une limitation de vitesse. Le Code de la route a toutefois prévu que les conducteurs de ce type de véhicule respectent la limitation de vitesse au même titre que les véhicules de poids identiques. Il est aussi important d’observer les distances de sécurité.

Par ailleurs, les conducteurs de camping-cars paient 30 % de plus sur les autoroutes, du fait qu’ils appartiennent à la catégorie 2. À noter aussi que les réglementations peuvent changer si vous quittez le territoire français.

Les règles pour les passagers

Pour connaître le nombre de passagers autorisés à monter à bord d’un camping-car, il faut tout simplement se référer à la carte grise du véhicule. Ici, c’est le PTAC du véhicule qui est pris en compte et non le nombre de couchages disponibles.

Tout passager en cabine de conduite est tenu de porter une ceinture de sécurité selon les réglementations du Code de la Route. Il en va de même pour les passagers situés à l’arrière et susceptibles de gêner la vue du conducteur.

Il est aussi obligatoire de maintenir les enfants situés dans la cabine de conduite par un système de retenue tout en considérant leur poids et taille.

Le stationnement

Tout comme les autres véhicules, les propriétaires de camping-cars ont la possibilité de stationner sur la voie publique. Si le stationnement est jugé dangereux ou inadmissible, alors, les propriétaires peuvent tomber sous le coup d’une sanction.

Toutefois, le Code de la route interdit de stationner dans les bois, forêts et parcs classés, en bord de mer, dans un rayon de 200 mètres autour d’un point d’eau utile pour la consommation, dans un site classé ou inscrit dans les zones de protection du patrimoine naturel, à moins de 500 m d’un monument historique, dans certaines zones déterminées par les autorités municipales ou préfectorales comme les marchés. Pour connaître ces zones d’interdiction, contactez simplement la mairie ou l’office du tourisme

Si votre camping-car a plus de 4 ans d’âge, alors vous devez penser à faire un contrôle technique avant de prendre la route. En effet, il est recommandé de faire un contrôle technique tous les 2 ans quel que soit le PTAC de votre véhicule. Le contrôle doit être réalisé par une structure reconnue par l’État comme on en trouve facilement dans la ville de Nantes. Dans certains cas, le contrôle peut aboutir à une contre-visite si certains défauts ont été identifiés. Vous pouvez, par exemple, effectuer votre contrôle technique à Nantes.